Perpignan : le grenat, premier bijou protégé

Perpignan : le grenat, premier bijou protégé


Le grenat est le premier bijou protégé par le précieux label IGP, pour Indication géographique protégée, il est fabriqué dans les Pyrénées-Orientales et très peu de Catalans le savent ! Du moins, le savaient…

Rouge et or. Le grenat de Perpignan est un bijou symbolique des Pyrénées-Orientales, à la fois par son ancrage historique (depuis le XIXe siècle) et ses teintes, reflets des couleurs catalanes. Depuis le 23 novembre dernier, il bénéficie donc d’une indication géographique protégée, la première IGP du monde attribuée à des fabricants de bijoux.

Supervisé par l’INPI

Selon nos confrères des Échos, ce signe d’origine et de qualité, délivré par l’Etat et supervisé par l’Inpi (Institut national de la propriété intellectuelle), vient protéger cette fabrication artisanale de boucles d’oreilles, pendentifs, bagues et autres colliers : travail sur l’or, fabrication du chaton (réceptacle de la pierre), montage, sertissage et poinçonnage.

Seulement treize bijoutiers

Seulement treize artisans, employant 45 salariés pour un chiffre d’affaires cumulé de 1,5 million d’euros travaillent le grenat.

Conséquence du classement en IGP : la Manufacture du Grenat à Prades (Pyrénées-Orientales) qui fait des moulages et qui ne façonne pas ce bijou à la main ne peut plus utiliser l’appellation grenat de Perpignan. La provenance est certifiée par un organisme indépendant, Certipaq, chargé de vérifier le respect du cahier des charges.

En or 18 carats

Selon Les Échos, le bijou homologué « Grenat de Perpignan » est composé d’or 750 millièmes (18 carats) et d’une ou de plusieurs pierres en grenat.

Grâce à ce label IGP, le grenat de Perpignan va gagner en notoriété. France 2 a consacré un reportage dans son JT de 13h, ce jeudi. Et un site Internet dédié au bijou catalan rouge et or sera ouvert d’ici le printemps.

Publié le 16/01/2019 à 09:00 par Anthony Montardy.