Parc éolien dans les Aspres : les habitants n’en veulent pas

Parc éolien dans les Aspres : les habitants n’en veulent pas


Plus de 200 personnes se sont rassemblées dimanche, pour protester contre la possible implantation d’un parc éolien sur la commune de Fourques, située à 10 minutes au sud de Thuir, dans les Aspres.

Les habitants sont sans appel. « Les énergies nouvelles sont très intéressantes, mais depuis quelques années, notre paysage est dévasté par des éoliennes qui ne cessent de voir le jour ». Baixas, Calce, Pézilla-la-Rivière, ou encore Villeneuve-la-Rivière ont accueilli 35 éoliennes. « C’est une véritable pollution visuelle, sans parler des autres » estime une habitante, derrière une pancarte en main « Touche pas à mon Canigou ».

L’immobilier pourrait prendre un coup

Benjamin, jeune habitant de la commune, pointe du doigt la capacité dérisoire d’une éolienne à produire de l’électricité. « J’ai fait des études supérieures dans le domaine et je ne comprends pas pourquoi, certaines personnes continuent à s’obstiner pour l’implantation d’éoliennes. Il vaudrait mieux se pencher sur d’autres énergies, bien plus prometteuses et avec moins d’impact sur l’environnement » précise-t-il.

Beaucoup de propriétaires s’opposent également à ce projet approuvé par la municipalité. « J’ai récemment acheté ma maison et nous savons tous, que l’implantation d’un tel parc dans le champ de notre plus beau paysage, peux avoir un impact négatif sur la valeur de nos biens » indique cet habitant.

Publié le 03/12/2018 à 15:27 par Anthony Montardy.