Drame de Millas : pas de train avant mai 2019, l’enquête suit son cours

Drame de Millas : pas de train avant mai 2019, l’enquête suit son cours


Un an après l’accident de Millas, l’enquête avance, mais le scénario privilégié reste sans preuves. La position des barrières du passage à niveau n°25 au moment de l’accident, demeure inconnue et les versions des témoins se contredisent.

Depuis le drame, la circulation ferroviaire entre Perpignan et Villefranche-de-Conflent est à l’arrêt, puisque la justice n’a pas terminé. Selon nos informations, les juges d’instruction prévoient une nouvelle reconstitution en mai 2019, après de multiples expertises.

Des caméras de vidéo-protection

D’après une source proche du dossier, lorsque la justice le permettra, d’importants travaux seront nécessaires pour la remise en service du PN25. Il est envisagé d’installer un système de vidéo-protection, filmant les mouvements des barrières.

Il est d’ores et déjà prévu un décalage des horaires, pour limiter la circulation des cars scolaires aux heures de passage du train.

Publié le 07/12/2018 à 10:29 par admin.