Facturer les « péages gratuits » des gilets jaunes : Vinci Autoroutes renonce

Facturer les « péages gratuits » des gilets jaunes : Vinci Autoroutes renonce


Vinci Autoroutes, le concessionnaire des autoroutes du Sud de la France, est revenu sur sa décision après avoir indiqué, que les automobilistes qui ont profité des opérations « péages gratuits », allaient devoir passer à la caisse.

Dans ses explications, la société précisait que grâce aux caméras de surveillance, plusieurs automobilistes ont été identifiés par leur plaque d’immatriculation. Ajoutant même, qu’ils recevraient la facture directement par courrier.

Vinci Autoroutes renonce

Finalement, la société a fait machine arrière ce mardi peu après 17 heures. Dans un communiqué de presse, relayé par Pierre Coppey, le prédisent directeur général du groupe, Vinci Autoroutes indique que « cette procédure, sans doute insuffisamment expliquée, donc mal comprise, a suscité depuis hier un grand nombre de réactions négatives », avant d’ajouter, « Vinci Autoroutes a décidé de renoncer à son application et en appelle au civisme de chacun dans ces circonstances exceptionnelles.

Le communiqué de presse de Vinci Autoroute, publié mardi en fin d’après-midi.
Publié le 18/12/2018 à 17:34 par Anthony Montardy.