Opération « commissariat mort » ce mercredi à Perpignan

Opération « commissariat mort » ce mercredi à Perpignan


Les policiers sont épuisés et demandent plus de considération. À Perpignan, comme partout en France, les fonctionnaires de police vont mener une opération « commissariats morts » ce mercredi.

Ils réclament notamment, une hausse de salaires, le paiement des heures supplémentaires et des moyens matériels. « Actuellement, il est vrai que ça devient compliqué, même pour les policiers des Pyrénées-Orientales, que ce soit avec la menace terroriste, le mouvement des gilets jaunes, ou encore avec le retour du contrôle des frontières intérieures depuis maintenant quatre ans, qui impact au quotidien les forces de l’ordre » témoigne Franck Rovira, secrétaire départemental du syndicat Alliance police nationale 66.

Une prime versée pour Noël

De son côté, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, se dit prêt à faire des efforts et a même annoncé, le versement d’une prime de Noël de 300 euros aux 111’000 policiers et militaires, mobilisés par le mouvement des gilets jaunes.

Malgré ce mouvement, les policiers continueront les interventions liées aux appels 17.

Réaction d’Alliance police nationale 66

Publié le 18/12/2018 à 17:16 par Anthony Montardy.